Poèmes

  • Etre prêt
  • la Lumière et La Rose

 Être prêt


Il faut savoir d'abord afin d'agir après.                 Depuis qu'un jour J'ai dit aux Douze : Soyez prêts, Rien ne sert l'ignorance et le pas-fait-exprès.


Sois prêt comme un vrai scout à la minute exacte
Avec ta volonté si tu conclus ce pacte,
A l'heure du besoin elle te reste intacte.

Sois prêt comme un vrai scout à faire à tout moment
Pour le prochain, ton frère, acte de dévouement ;
Et s'il ne te plaît pas, donne-toi doublement.

Sois prêt comme un vrai scout à toutes les surprises,
Aux hasards de la rue, aux rixes, aux traîtrises,
Et de toi-même alors, conserve la maîtrise.


Sois prêt à recevoir qui te vient déranger,
Sois prêt à secourir le pauvre et l'étranger,
Sois prêt comme un vrai scout à courir au danger.

Sois prêt ; et pour cela il faut que tu pratiques :
On n'improvise pas les actes héroïques,
Ils sont le résultat de long labeurs stoïques.

Sois prêt quand la vertu réclame tes efforts,
Sois prêt à triompher de l'éternel Retors, 
Sois prêt chaque matin à recevoir mon Corps.

Sois prêt à pardonner car c'est prouver qu'on aime, 
Sois prêt à faire honneur au Dieu de ton baptême,
Et, si tu marches seul, à marcher droit quand même.

Sois prêt à t'immoler sur un banal autel,
Sois prêt comme un vrai scout à répondre à l'appel
Sois prêt à tout moment à partir pour le Ciel.


Publié pour la première fois en 1921, in "Chants de la Route et du Camp", section Poèmes à dire





La lumière et la Rose

(souvenirs de Chartres)

Soyez béni, mon Dieu, pour ma sœur la Lumière, Que vous avez créée au premier jour du monde,  Quand votre amour, enfantant la matière  Illumina l'espace de sa splendeur vivante et blonde.

La Lumière, votre Lumière, mon Dieu, c'est votre plus belle invention, 
Elle ruisselle à travers toute votre création, 
Et sans elle, en dérive dans l'éther illimité, 
La terre morte ignorerait la Vie et la Beauté.