Son immense amour de Jésus-Christ

01/03/2018

"Jacques Sevin était au Christ : A toi seul, Jésus, je livre mon esprit. Désormais je ne veux plus savoir que Jésus-Christ... Toi qui es toute ma foi, fais-moi tout à Toi.

Me donner - et non pas me prêter.

A tout prix ne jamais Le lâcher. Si dans un moment de folie, ce malheur m'arrivait, oh ! alors, ne pas m'enfuir de Lui. Ce qui serait encore plus douloureux à mon cœur, mais racheter en L'aimant double.

Jacques Sevin, dès lors, n'a qu'un désir, et le scoutisme lui semble être un chemin privilégié pour faire grandir les jeunes en vérité : Je voudrais les mener au plus intime de Jésus...les passionner pour cette union : derrière ce que dit Jésus, il y a un immense amour, un désir passionné qui se révèle et que, si on veut savoir le reste, il faut s'abandonner et se jeter en Lui...

Si vous n'êtes pas d'abord, vous, des êtres spirituels, passionnés de Jésus-Christ, vous ne pourrez rien transmettre.

Spiritualité exigeante certes. Mais éminemment joyeuse ! Spiritualité concrète : elle ne peut se payer de mots. Deux manières de le dire : Ayons horreur des mots, passons aux actes. Et : Ne nous payons pas de mots... Ne demander aux autres que ce que l'on a déjà donné au Seigneur.

J'ai découvert ce qui est à la source de la prière scoute, si souvent dite et redite, la source de la promesse prononcée, et tant et de tant de chants et attitudes proposés dans le scoutisme. "

Hubert Barbier, archévèque de Bourges, 2001